Où manger la meilleure bouillabaisse à Marseille ?

Marseille Port Bouillabaisse Meilleur Image Vous ne pouvez pas aller à Marseille sans déguster une bouillabaisse comme vous ne pouvez pas allez à Lourdes sans vous faire confesser. A Marseille la bouillabaisse est une religion. La ville présente de très nombreux restaurants proposant cet excellent plat, mais souvent les touristes se demandent où trouver la meilleure des bouillabaisses? Nous avons dégoté pour vous les 5 adresses les plus authentiques de Marseille où on vous servira la perle de la bouillabaisse.

Chez Fonfon

Une jolie maison perchée au Vallon des Auffes ravira les plus grands amateurs de poisson. L’hospitalité de cette enseigne est légendaire, vous serez reçu comme un roi. En saison estivale on sert la “Soupe de poissons de roche de nos pêcheurs, croûtons, gousses d’ail et rouille” ou encore la “Bourride et son fumet lié à l’aïoli”. Mais la spécialité de la maison est indéniablement la bouillabaisse, on vient même de (très) loin pour la déguster. Mais ne pensez pas qu’elle est le seul fleuron de Fonfon : le poisson cuit à l’argile avec un filet d’huile d’olive et quelques grains d’anis remporte également un vif succès.

Adresse : 140 Rue du Vallon des Auffes, 13007 Marseille

 

L’Epuisette

Poissons_pour_la_bouillabaisse_sur_le_Vieux-Port_de_MarseilleNichée au fond du port du Vallon des Auffes, face à la mer, l’Epuisette vous offre une vue incroyable sur la mer. Perché sur son rocher vous serez entrainé dans une ballade gastronomique où l’harmonie des sens est à l’honneur. On y vient pour la bouillabaisse mais pas seulement, les 9 plats qui composent le menu vous surprendront. Bien entendu les prix ne sont pas donnés, mais les saveurs qu’on y déguste vous transportent au cœur de la Méditerranée.

Même les toilettes valent le détour, en descendant on peut voir l’eau de la mer rentrer dans le restaurant en contre bas. Si c’est pas magnifique ?

 Adresse : Vallon des Auffes, 13007 Marseille
Le Loury

La bouillabaisse, un plat incontournable pour Bernard Loury. Voilà 30 ans qu’il fréquente les poissonniers du port pour vous servir une excellente bouillabaisse. Ce sont toutes les spécialités du sud à base de poissons et de fruits de mer, mais aussi les incontournables de la cuisine marseillaise comme les pieds paquets que vous propose la carte de Chez Loury.

Courez y les yeux fermés !

Adresse : Rue Fortia, 13001 Marseille

Le Rhull

Poisson Boullabaisse Marseille Situé en bordure de mer, au pied de la “Corniche” et le Rhull vous offrira une vue splendide sur les iles du Frioul. Ici aussi la bouillabaisse est extraordinaire, et cela depuis trois générations. Très copieuse, présentée et servie dans les règles de l’art. Le Rhul est avant tout un restaurant de qualité, avec un charme atypique et fait parti des institutions à Marseille.

Adresse : 269 Corniche du Président John Fitzgerald Kennedy, 13007 Marseille

Chez Michel

Existant depuis 1946, de nombreuses célébrités se sont invitées dans le restaurant. Mais la vraie star c’est le poisson. Ici aussi la bouillabaisse est très appréciée d’ailleurs les serveuses vous diront « Ça sera une bouillabaisse? ». On vient vous présenter les poissons qui orneront votre bouillabaisse et la préparation se fait à côté de la table du client.

Adresse : 6 Rue des Catalans, 13007 Marseille, France

Grèce Centrale

JOUR 1

Direction le nord et une longue route jusqu’au monastère d’Hosios Loukas. Perdu dans les montagnes, un havre de paix et de recueillement choisi par un ermite au dixième siècle. Nous traînons dans l’église où des mosaïques de style byzantin font la joie des visiteurs.

Grèce Centrale - Monastère d’Hosios LoukasNous reprenons la route direction Delphes qu’on attend de voir avec impatience. Delphes : un de nos grands-pères disait que c’est un des endroits au monde où il aimerait retourner avant de mourir. Le site est superbe, à flanc de montagne ; la citée grecque s’étalait dans un splendide panorama. Mais nous sommes un peu déçues par les ruines peu démonstratives.

« Pourquoi doit-on regarder ces morceaux de pierre ? » demande une jeune fille à son papa.

Temple d’Apollon - Grèce Centrale Le temple d’Apollon ne nous semble pas supérieur à celui de Corinthe, le théâtre ne vaut pas celui d’Épidaure ; il fait très chaud, l’ascension est difficile, les touristes nombreux. Au sommet, le stadium vaut le déplacement ; parfaitement conservé, cette construction romaine est hallucinante en ce lieu haut perché.

Nous poursuivons avec le musée très explicatif et indispensable à la compréhension de ce que fut Delphes. Une représentation au temps des Romains donne l’idée de sa splendeur. Sept mille statues agrémentaient l’endroit ! On peut voir aussi le fameux sphinx ailé vraiment impressionnant par ses dimensions et la finesse de sa sculpture ; il surmontait une colonne gigantesque.

Temple d'Athèna - Grèce Centrale Puis c’est le temple d’Athéna, petit édifice circulaire plaisant, perdu en pleine nature avec presque personne, ce qui change et est bien agréable.

Nous quittons Delphes, contentes de ces bonnes visions qui nous ont fait rêver. La route qui nous attend est encore longue. Nous filons vers le nord pour atteindre les Météores. Nous angoissons d’y trouver un hôtel, cette semaine de Pâques est très prisée des Grecques et l’hébergement nous est annoncé comme problématique, on verra bien !

La route est fatigante, la vitesse et les dépassements hasardeux sont fréquents ; la ligne blanche semble seulement indicative et quand en face arrive un véhicule, il vaut mieux se garer sur le bas-côté! En vue des Météores, au premier camping, nous nous précipitons pour trouver des bungalows de libres. Il y a de la place, aucun problème, à part le prix abusif… Quarante euros chaque et la piscine qui n’est pas en service ! L’angoisse nous a fourvoyé et nous fait accepter ces conditions exagérées, mais tant pis, nous voilà soulagées de savoir où dormir. Nous redoutions un peu d’avoir à passer la nuit dans la Thalia, la voiture de Renault.

Grèce Centrale - Les Météores

Grèce Centrale - Les Météores Grèce Centrale - Les Météores

Nous dînons en terrasse, au pied des Météores, ces étranges rochers ventrus qui dominent le village. Dans l’église, la messe et les chants orthodoxes agrémentent cette soirée délicieuse. Les cloches sonnent, la nuit tombe sur les Météores, la moussaka est appréciée et l’ouzo nous requinque de cette route un brin périlleuse.

JOUR 2 :

Presqu’île du Pelion - Grèce Centrale On se baigne tôt le matin et c’est bon !

En route pour la presqu’île du Pelion jusqu’à son versant Égéen. Après Kala Nera et son camping agréable, nous filons sur Vizitsa, un village aux belles demeures traditionnelles : une base en pierre sans fenêtres, un étage habitable en pans de bois couronné d’un toit débordant de lauzes. Une de ces demeures est à l’abandon, plus romantique encore; les autres sont souvent restaurées en hôtels de grand luxe, léchées à quatre épingles. À noter l’église trapue et massive, on dirait une grange. Superbe petite ballade dans ce village très typique.

Un bus de touristes, inconscient, peine à redescendre la route escarpée. Au-delà de Milies, descente aussi très escarpée vers la plage de Lambinou. Avant d’atteindre celle-ci, un vieux couvent ruiné nous enchante. Une petite chapelle attenante est ouverte, libre d’accès. Par le trou de serrure de l’église, on aperçoit une décoration chargée. Cette vision réduite, imparfaite est encore plus séduisante, pleine de mystère !

Presqu’île du Pelion - Grèce Centrale La petite plage est charmante et totalement déserte, nous sommes absolument seules. Après Tsangarada dont nous ne percevons pas la beauté, la petite plage de Milopotamos prétendument féerique avec la petite arche creusée dans la roche ; une sorte d’Étretat en miniature. Nous y déjeunons et nous y éternisons avec plaisir.

Maison des morts - Grèce Centrale La route continue avec des maisons des morts et des vues sublimes sur la mer Égée. Nous passons à Portaria avec ses ruelles grossièrement pavées, prétextes à une petite promenade délassante. Enfin, un dernier village avec ses maisons peintes, ses arbres considérables et une vue étendue sur Volos et son port : Makrinitsa.

Puis il faut rejoindre Athènes, la route est longue, dangereuse, une quatre voies en comptant la bande d’arrêt d’urgence dans laquelle on doit se garer pour qu’une voiture en face finisse son dépassement !

On dîne à l’appartement, la ville semble désertée, on s’est même garés dans la rue, ce qui est rare dans la capitale habituellement envahie de voitures. C’est la Pâques orthodoxe.

To-Do ou Must-Do-List : Nos 50 coups de cœur à Berlin

Retour au menu ✈

Quand on reste longtemps dans la même ville, on a parfois le sentiment d’en avoir rapidement fait le tour. Heureusement, ce n’est pas le cas de toutes les villes et sûrement pas le cas de Berlin. Après avoir visité le Reichstag, la Fernsehturm ou encore la Porte de Brandebourg il était temps de s’attaquer à l’ambiance berlinoise, aux petits détails qui rendent la ville aussi cool, aussi agréable à vivre.

To-Do ou Must-Do-List : Nos 50 coups de cœur à Berlin - Allemagne

Voilà nos 50 coups de cœur, ceux qui nous ont fait adorer Berlin:

  1. Faire un barbecue dans l’ancien aéroport de Berlin-Tempelhof
  2. Prendre le S-Bahn entre Hackescher Markt et Friedrichstraße
  3. Parier sur le prix de votre bière au Berliner Republik
  4. Manger un énorme Schnitzel chez Max und Morritz
  5. Prendre un Döner chez Mustafa’s en rentrant de club
  6. Manger pour 1€ ou 2€ en participant aux VoKü
  7. Se balader dans le quartier turc de Neukölln
  8. Voir un film au Sputnik-Kino
  9. Jouer les aventuriers à travers le « Berlin abandonné »
  10. Manger une Currywurst chez Curry 36Manger une Currywurst chez Curry 36 - To-Do ou Must-Do-List : Nos 50 coups de cœur à Berlin
  11. Petit déjeuner et faire son marché au Markthalle Neun
  12. Regarder Tatort les dimanches soir au WG Bar de Wedding
  13. Faire son jogging dans Viktoriapark
  14. S’asseoir à une des tables du Kuchenkaiser sur la Oranienplatz à Kreuzberg
  15. Nagez dans un camion-citerne au Badeschiff
  16. Prendre une bière la tête à l’envers chez Madame Claude
  17. Marchander au Flohmarkt am Mauerpark
  18. Prendre un verre au Bikini Berlin et profiter de la splendide vue sur la capitale
  19. Enflammer la piste de dans du Club der Visionäre
  20. Jouer les Indiana Jones en découvrant les friches industrielles du quartier de Friedrichshain

    Jouer les Indiana Jones en découvrant les friches industrielles du quartier de Friedrichshain  To-Do ou Must-Do-List : Nos 50 coups de cœur à Berlin

  21. Jouer les touristes en s’offrant une balade en bateau sur la Spree
  22. Manger une merguez chez Michel à Kottbuser Tor
  23. Louer un vélo tandem le long du mur de Berlin
  24. Faire du shopping à Ku’damm
  25. Faire un « after » sous forme de brunch au Salon Schmück, à Kreuzberg
  26. Voire un match de football au Fanmeile
  27. Faire griller brochettes et saucisses au Mauer Park
  28. Jouer les antiquaires au Nowkolln Flowmarkt
  29. Manger des sushis au Cube à Kreuzberg
  30. Partir en Jamaïque le temps d’une soirée avec le YAAM Beach

    Partir en Jamaïque le temps d’une soirée avec le YAAM Beach - To-Do ou Must-Do-List : Nos 50 coups de cœur à Berlin

  31. Boire un cocktail au Kptn. A. Müller  
  32. Dîner, fêter et petit déjeuner au AM to PM à Hackescher Markt
  33. Récupérer les 8ct de « Pfand » d’une bouteille de bière
  34. Se baigner dans la Schlachtensee ou dans le Krumme Lanke
  35. Manger un burger de chez Bürgermeister
  36. Manger un morceau pas cher chez Gözleme à Neukölln
  37. Bruncher chez Tempo-Box à Friedrichshain
  38. Aller à l’Open-Air-Kino de Nomaden Kino ou de Lichtpark
  39. Boire une Berliner Kindl au bord de la Spree
  40. Fêter le début du week-end au Casiopea

    Fêter le début du week-end au Casiopea - Friedrichain - To-Do ou Must-Do-List : Nos 50 coups de cœur à Berlin

  41. Prendre une glace chez Eiscafé Fräulein Frost à Neukölln
  42. Manger les meilleures Flammkuchen de la capitale à Mittendrin
  43. Manger les meilleurs plats à base de pomme de terre au Kartoffelkiste, dans l’Europa Center
  44. Sortir sans montre à Stadtbad Wedding
  45. Passer une soirée au White Trash
  46. Une virée sous terre pour explorer les bunkers de la Seconde Guerre Mondiale enfouis sous la ville
  47. Vivre la nostalgie berlinoise dans un photomaton.
  48. Goûter au jarret de porc de chez Zur Rippe
  49. Faire parti des chanceux à pouvoir rentrer au Berghain  
  50. Manger un Bretzel sur Gendarmenmarkt

    N’hésitez pas à nous faire part de vos impressions,
    Bon courage!

    Manger un Bretzel sur Gendarmenmarkt - To-Do ou Must-Do-List : Nos 50 coups de cœur à Berlin
    Retour au menu ✈