Berlin-Tempelhof : Farniente dans un aéroport abandonné

Retour au menu ✈

Il y a quelques années, vous pouviez y voir des avions prendre leurs envols, des voiturettes faisant des allers retours entre la piste d’atterrissage et le service bagage pour le bien des voyageurs. Des avions y décollaient et atterrissaient jusqu’à toutes les 90 secondes.
Malheureusement ou heureusement, depuis 2010, l’aéroport international de Berlin-Tempelhof a été réaménagé en un immense parc.

Berlin-Tempelhof : aéroport abandonné - Parc Allemagne - Réaménager

C’est donc aujourd’hui sur un terrain de forme ovale composé de deux pistes d’atterrissage que les berlinois ont l’habitude de venir prendre l’air le samedi après-midi sous le regard désabusé de l’ancienne tour de contrôle.

Petit clin d’œil à l’emblème allemand, le complexe de bâtiments aux abords du parc était censé représenter un aigle en vol: les hangars en demi-cercle de près de 1300m de long forment les ailes déployés du rapace.

Ça faisait quelques semaines qu’on nous parlait de cet aéroport fantôme, qu’on entendait se préparer dans les supermarchés des barbecues à Tempelhof. Il était temps pour nous de découvrir ce lieu incongru, très convivial paraît-il.

Berlin-Tempelhof : aéroport abandonné - Parc Allemagne - RéaménagerC’est vrai qu’en Allemagne il n’est pas étonnant de trouver des parcs basés sur la réappropriation des lieux. Berlin-Tempelhof est un parc créé par la volonté politique de revalorisation d’anciens sites industriels. Un excellent exemple en tant qu’architecture du paysage. Très pertinent selon nous.

Nous nous arrêtons à la station de Ubahn « Paradestraße» (U6). Nous marchons, marchons encore. Il faut savoir que 3 entrées seulement sont disponibles : Columbiadamm, Tempelhofer Damm et Oderstraße… soyez un peu patients avant d’atteindre le centre du parc!

Berlin-Tempelhof : aéroport abandonné - Parc Allemagne - RéaménagerBerlin-Tempelhof : aéroport abandonné - Parc Allemagne - Réaménager

On tombe nez-à-nez avec le bâtiment de l’aéroport : impressionnant ! « Il en a de la gueule ! » Construit par Speer, c’est aujourd’hui le 3ème plus grand bâtiment du monde en surface. Un symbole du nazisme.

Dans le parc l’herbe est brulée, surement par les dizaines d’années de kérosène, le vent souffle à s’en déboiter. Nous voilà en plein cœur de la capitale allemande, dans un lieu à la fois grouillant et dénue de monde. Surprenant!

Berlin-Tempelhof : aéroport abandonné - Parc Allemagne - RéaménagerCet aéroport défunt a été très vite adopté par les berlinois. On s’amuse à faire voler des cerfs-volants et a y faire décoller des avions téléguidés. C’est avec un peu de nostalgie que les visiteurs essayent de reconstituer le glorieux passé de ce géant de l’aviation.

Berlin-Tempelhof : aéroport abandonné - Parc Allemagne - Réaménager Berlin-Tempelhof : aéroport abandonné - Parc Allemagne - Réaménager

Cyclistes, rollers, skateboards, coureurs ou Segway : c’est aujourd’hui eux qui animent le parc. Un véritable espace de liberté que les berlinois se sont appropriés. Voilà un magnifique projet dans lequel triste passé et habitants apaisés vivent en harmonie

Berlin-Tempelhof : aéroport abandonné - Parc Allemagne - RéaménagerDes jardins potagers communautaires de l’association Allmende Kontor longent les anciennes pistes et permettent aux berlinois de faire pousser salade et betteraves là où, quelques années avant, se posaient les trains d’atterrissage. Trois zones sont réservées pour les barbecues et un Biergarten, le Luftgarten, est ouvert tout l’été dès 11h, et le week-end toute l’année.

Berlin-Tempelhof : aéroport abandonné - Parc Allemagne - RéaménagerGraz, Mannheim et Bruxelles étaient les 3 dernières destinations affichées. C’est une page de l’histoire de l’Allemagne qui s’est tournée. Un symbole du nazisme et du communisme, un emblème du début de la guerre froide et du pont aérien qui s’est éteint.

À dieu code AITA : TH.
À dieu code OACI : EDDI.
À dieu aéroport international de Berlin-Tempelhof.

Berlin-Tempelhof : aéroport abandonné - Parc Allemagne - RéaménagerRetour au menu ✈

Les 5 plus beaux paysages à travers le monde

Retour au menu ✈

5. Les Chutes du Niagara, Canada / États-unis

Les Chutes du Niagara, Canada / États-unisEn 5ème position les chutes les plus célèbres du monde. Situées à la frontière américano-canadienne, les Chutes du Niagara ont tout pour impressionner.

Les fleuves et lacs se déversent sur des hauteurs vertigineuses dans un fracas assourdissant. C’est un ensemble de trois chutes d’eau qui relie le lac Érié au lac Ontario : les « Chutes Américaines », le « Voile de la Mariée » et le « Fer à Cheval ».

À faire : le Maid of the Mist, ce bateau qui vous emmène au plus près des chutes. Les cormorans regardent le ballet incessant de ces bateaux curieux. Les promenades fluviales au pied des chutes, à quelques mètres seulement des trompes d’eau sont indispensables.
Plus impressionnant encore, si vous avez la chance de voir les chutes gelées.

Spectacle assuré!

4. Parc national Torres del Paine, Chili

 Parc national Torres del Paine, ChiliPassons désormais à l’un des joyaux chiliens, le parc national Torres del Paine, pour certain la 8ème merveille du monde. Situé entre la Cordillère des Andes et la steppe de Patagonie, au sud du Chili, le site bénéficie d’une nature particulièrement riche. La richesse de la faune et la flore l’a d’ailleurs fait connaître mondialement auprès des amateurs de randonné et de grands espaces.

La réserve naturelle regorge notamment de paysages à couper le souffle, contrastés entre montagnes, plaines, glaciers ou encore forêts.

 3. Uluru, Australie

Uluru, AustralieSitué dans le parc national d’Uluru-Kata-Tjuta, c’est un paysage des plus époustouflants que vous offre « Uluru », roi de l’outback, mont emblématique d’Australie. Tout de suite, on se dit : waouw !

Le Ayers Rock, pour sa version anglaise, est souvent décrit comme le monolithe le plus connu d’Australie (même si entre nous ce n’est pas un monolithe). Fortement recommander, découvrez les trésors de cette montagne sacrée – 10 kilomètres pour en faire le tour, n’oubliez pas de boire suffisamment!

Une activité culte, admirer Uluru tout au long de la journée pour y voir les diverses couleurs s’y poser.

Ainsi s’achève notre « chapitre rouge ».

2. Grand Canyon, USA (Colorado)

Grand Canyon, USA (Colorado)Majestueux et d’une beauté à couper le souffle, le Grand Canyon fait parti des paysages iconiques de l’Arizona. C’est certainement le parc le plus connu et le plus extraordinaire des États-Unis.

On parle d’une œuvre d’art taillé par le Colorado. Avec ses dimensions colossales, ses différentes states rocheuses, il se classe au patrimoine mondiale de l’UNESCO. Le Mather Point est le point de vue le plus fréquenté mais le plus spectaculaire reste sans doute The Abyss qui offre une vue du site quasiment à la verticale.

Autant vous dire qu’assister à un coucher de soleil là-bas est un spectacle pour le moins inoubliable…

1. Le glacier Perito Moreno, Argentine (Patagonie)

OLYMPUS DIGITAL CAMERAFaire un voyage en Argentine et ne pas visiter le glacier Perito Moreno c’est comme d’aller à Paris et ne pas visiter la Tour Eiffel. Pour être plus clair, c’est passer à côté d’une merveille que nous offre la nature. C’est le royaume des glaciers continentaux, des lacs et des bois. Une beauté spectaculaire où les glaces dominent la superficie du Parc.

A pied ou en bateau le site est très facile d’accès. Vous resterez des heures les yeux rivés sur cette masse de glace bleu turquoise géante en perpétuel mouvement.

Depuis le village de El Calafate, nous vous recommandons de faire un trek sur le glacier pour vous retrouver au cœur de cette masse glacière.

“Un coup de cœur”

Retour au menu ✈