« Kölner Lichter », fête des lumières à Cologne

Retour au menu ✈

Samedi dernier, il était temps pour nous de participer à la 14ème édition de la « Kölner Lichter », fête des lumières, au bord du Rhin, à Cologne. À chacun son panier à pique-nique, ses couvertures, ses cartes à jouer et ses livres et magazines, il faut être patient avant de voir les premiers éclats de lumière. Certains ont même été jusqu’à réserver les meilleures places au cours de la matinée pour profiter pleinement de l’événement ! C’est pour vous dire ! Et ils avaient eu bien raison, déjà à 19h00, les bords du Rhin étaient peuplés de spectateurs. D’autres ont préférés acheter un ticket VIP pour être sûr de ne pas rater l’événement ! Le spectacle risque de ne pas décevoir !

« Kölner Lichter 2014 », fête des lumières à Cologne

Nous avons opté pour Rheinpark (rechtsrheinisch), juste à côté du célèbre Tanzbrunnen. Ici, nous avions la vue idéale sur la cathédrale, le « Dom“, sur le Hohenzollernbrücke mais également sur le centre-ville de Cologne. Autre endroit où nous nous sommes promises d’y mettre les pieds pour la 15ème édition, les bastions du côté gauche du Rhin qui offrent une vue imprenable sur le Dom. Encore une fois, ne tentez pas l’impossible, soyez-y avant 19 heures.

C’est à partir de 20h00 tapante que les festivités ont réellement commencées. Le Tanzbrunnen dansait au rythme du célèbre Guildo Horn, chanteur de schlager allemand. Ici tout le monde connaît les paroles, on prend plaisir à suivre les Colognois, à s’inviter à la fête!
Lorsque la nuit tombe et que les 34 degrés commencent à véritablement se faire sentir il est déjà 22 heures passées. On nous distribue des bâtonnets d’artifices à allumer pendant le spectacle.
22h30. Nous sommes prêtes, le compte à rebours est lancé. 9 -8 -7 -6 -5 -4 -3 -2 -1 -0. C’est un feu d’artifice de folie auquel nous assistons. De la musique, une mélodie, un rythme tenu par les explosifs dans un ciel dénue de nuage. Les lumières dansent, on applaudit, on commente, on reste ébahit quelques fois. Émerveillées. C’est parti pour 25 minutes de folie luminaire avec la célèbre Cathédrale de Cologne en arrière plan.

« Kölner Lichter 2014 », fête des lumières à Cologne C’est seulement une demi-heure plus tard que la musique reprend, que le bruit des explosifs renaît – wow. La musique guide le feu d’artifice. La folie reprend pour une 2nd Round, malheureusement un problème technique coupe brièvement le spectacle. Les yeux grands ouverts, la bouche bée, on ne commente plus. On regarde, on contemple. C’est magnifique ! Les 600 000 visiteurs éclairées par les projectiles, la tête penchée en arrière, ont pour un court instant perdu la notion de temps. Les couples profitent de ce moment romantique pour se rapprocher. Quel spectacle!

Presque une heure de feu d’artifice. L’événement a amassé de nombreux spectateurs. Les bouteilles de bières gisent par terre. Le chemin du retour ne va pas être sans difficulté! Le pont Hohenzollernbrücke est fermé, les trains sont bondés, c’est à peine si on peut trouver de l’oxygène. Néanmoins, le 11 juillet 2015 est déjà marqué sur le calendrier. On ne manquera pas la 15ème édition de « Kölner Lichtern ».


Informations:
– Le Kölner Lichter 2015 aura lieu le 11 juillet 2015
Événement Facebook ici

Retour au menu ✈ 

//

La Mannschaft de très très près – Public Viewing

Retour au menu ✈

1:0, 2:0, 3:0, 4:0, 5:0… c’était incroyable! Après 30 minutes seulement, les brésiliens avaient encaissés plusieurs buts comme si le scenario était déjà écrit – tout simplement fantastique!

Nous avions la chance hier, d’être au Public Viewing dans deux villes d’Allemagne différentes pour célébrer la victoire écrasante de la Mannschaft et sa sélection en finale!

Cologne.

DSC_0878Cette fois ci nous avons essayé pour vous le Live Music Hall à Ehrenfeld et à vrai dire, nous en étions très satisfaites! L’ambiance était à son comble, sûrement grâce aux célèbres chansons que les supporters chantaient à tue-tête: « So ein Tag, so wunderschön wie heute », « Olé, olé, Super-Deutschland » ou encore « Einer geht noch ».

Un petit groupe de brésiliens était également présent mais il a discrètement quitté les lieux après les premières minutes de jeu, le match était apparemment déjà bouclé. Il suffisait de se jeter dans les bras de votre voisin pour manquer un but, pire encore aller aux toilettes et manquer 3 buts. On se demandait à chaque fois de quel replay il s’agissait. Le compteur continuait de tourner, c’était de la folie ! La ‘deutsche Mannschaft’ se replaçait au centre, on attendait le prochain but!

IMG-20140709-WA0006Le Live Music Hall était, pour une soirée pluvieuse, le lieu idéal. Plusieurs rangés de bancs ont été placé sur la piste de danse et à l’extérieure. Les supporters pouvaient regarder leur équipe favorite sur trois écrans géants différents. Après le match nous avons directement rejoint Venloer Straße/Gürtel où les klaxons des voitures célébraient la victoire.

Comme on dit « rien n’est parfait ». Deux points nous ont déçu : le personnel du Live Music Hall n’était pas très agréable et une Kölsch de 0,2l coûtait 2,60€ – bien trop cher !
À part ces petits malentendus, c’est un lieu que nous vous conseillons pour y boire une bière devant un match de foot. Une dernière chose: entrée gratuite.

Berlin.

Dans la capitale, nous pouvons vous assurer que l’ambiance était aussi « très chaude ». Le Fanmeile, derrière la Porte de Brandebourg était remplie, les supporters étaient venus par milliers pour cette demi-finale! « Allez, allez, allez, allez, allez, eine Straße, viele Bäume, ja das ist eine Allee ! » – la chanson grondait, les voix commençaient peu à peu à lâcher. Pour les supporters tête-en-l’air on trouvait des vendeurs dans les rues avec maquillage, drapeaux et aux articles aux couleurs de l’Allemagne (bien entendu !). Dans la Fanmeile même, les participants trouvaient de quoi se ressourcer: currywurst, frites, crêpes ou bière. Tout y était !

Capture d’écran 2014-07-10 à 13.44.05.png

Dans le Fanmeile, des écrans géants sont installés au devant des scènes vigoureusement animées durant la mi-temps. Les groupes de supporters brandissent leurs drapeaux et font claquer leurs bâtons gonflables.

Ici l’entrée est aussi gratuite ; manger et boire sur place reste en revanche relativement cher.

Le point négatif à relever ici est qu’il vous faudra rester debout pendant les 90 minutes de match et qu’en cas de temps capricieux il ne vous sera pas possible de vous mettre à l’abri.

Vous êtes prévenus, une fois sortie de l’évènement vous entendrez gronder les klaxons, musique à laquelle vous ne pourrez pas échapper. Le Fanmeile est accessible en bus ou en métro. N’oubliez pas que les bouteilles et les sprays type déo etc. sont interdits. Vos sacs seront fouillés à l’entrée.

« Finaaaaleeeee ohohohoh » – dimanche soir prochain, nous y retournerons : Allemagne contre l’Argentine ! D’abord nous devrons nous remette de cette soirée euphorique parce qu’il sera difficile de mettre 7-1 aux prochains adversaires. On souhaite bien évidemment bon courage à l ‘équipe allemande et à vous un bon match. Peut-être nous y verrons nous ?

Retour au menu ✈