Quelque part dans le Nowhere – Le Red Center de l’Australie

800px-Drapeau_allemand.svg

10-km-tour-uluru - Australie

La plupart des gens associent en premier lieu l’Australie aux kangourous et koalas, à Sydney et son opéra ou encore à l’été et ses plages paradisiaques. Mais l’emblème et le symbole de l’Australie c’est aussi son rocher rouge, le monolithe le plus connu du pays. Immanquable! Avec une densité de population d’environ 0,2 personnes par kilomètre carré, le ” Northern Territory ” est de loin la région la plus déserte d’Australie alors qu’elle regorge de joyaux. Dans la partie sud-ouest du NT se trouve le «Uluṟu-Kata-Tjuṯa-Nationalpark».

Nous avons voyagé avec Tigerair de Melbourne jusqu’à Alice Springs. Tigerair est une compagnie aérienne à bas coût dans laquelle tous les voyageurs ne semblent pas entièrement satisfaits. Le rapport qualité-prix nous a pourtant convaincues et à vrai dire pour 20 minutes de retard nous n’allons pas nous plaindre.

Alice Springs en bus - Uluru Australie Il est également possible de rejoindre Alice Springs en bus, à travers la compagnie Greyhound, en van ou encore en camping-car. C’est chose courante en Australie! Attention cependant à bien être équipé avant de prendre la route car vous ne trouverez rien d’autre que du désert et de la steppe sur votre chemin.

Une de nos amies nous avait fait part de son expérience au cœur du rocher rouge, nous avait raconté son périple avec passion. Elle nous avait dit avoir réservé son séjour via l’auberge “Alice Lodge Backpackers” à Alice Springs et nous avait venté les avantages. Nous avions été conquises ! On a simplement eu à pousser les recherches et nous voilà parti dans le Red Center australien.

Jour 1

Bus sur Stuart Highway - Uluru Australie La nuit à l’auberge a été mauvaise: il faisait trop chaud et nous devions nous lever à 5h30 pour partir à l’aventure. C’est en petit groupe que nous entamons les 470km de bus sur Stuart Highway. Ben, notre guide, était top. « No worries, too easy, let’s do it» ont toujours été ses derniers mots après chaque information et explication données.

Aux alentours de 9 heures nous faisons notre premier arrêt dans une ferme de chameaux où il était possible de faire un petit (mais inoubliable) tour à dos de chameaux pour $10. On peut également voir de nombreux kangourous et Dingos, ça met de bonne humeur après cette nuit difficile !

Arrêt toilette au prochain Roadhouse-Stop pour nos « Blokes » et « Shielas » comme on dit là-bas. On en profite pour admirer la superbe vue sur le Mont Connor que le guide présentait, avec humour, comme le plus grand “haricot” du monde.

Mount Connor  - Australie Uluru Voilà précisément 7 heures que nous roulons et nous arrivons justement au Cultural Centre d’Uluru ou Ayers Rock, comme les Européens ont l’habitude de dire. La route était longue mais magnifique. La montagne sacrée que nous voyons au loin nous fascine et nous commençons à nous impatienter. Mais avant le grand saut, nous trouvons au Cultural Centre d’Uluru un premier aperçu de l’histoire du sanctuaire des Aborigènes, de la culture, des coutumes, des croyances ou encore de l’art de ce peuple Anangu. Le centre est très beau et nous trouvons que son architecture se marie parfaitement avec le paysage.

Après 45 minutes de bus, nous atteignons enfin « the Rock ». Le rouge du sable et le bleu du ciel s’accordent à merveille. Le rocher émerge du désert, tel un énorme iceberg de grès rouge orangé. C’est vraiment impressionnant! Ben nous donne quelques explications et commence avec les peintures murales indigènes le long du rocher. Puis nous commençons nos 10 kilomètres à pied pour faire le tour de ce géant monolithe.

10km Tour Uluru Australie Cette randonnée est fortement recommandée (voir obligatoire), on y voit le rocher se prolonger à chacun de nos pas et de nombreux dessins animent la visite. Autant, le centre culturel était un endroit plein de spiritualité, autant pour le rocher, c’est presque indescriptible. Il fait une chaleur brûlante, le désert écarlate scintille ; Heureusement qu’on a pensé aux chapeaux et aux bouteilles d’eau ! Au pied de la montagne, des panneaux invitent les visiteurs à respecter la paix spirituelle des ancêtres. Bien qu’il ne soit pas interdit de monter sur le sanctuaire, malgré le danger, ce n’est pas apprécié par les aborigènes.

Une coutume paraît-il. On se retrouve à quelques kilomètres, au crépuscule, assises sur le capot du minibus et pour d’autres à l’ombre des autocars, pour fêter le coucher du soleil sur le gros rocher rouge, un verre de « champagne » australien à la main. La grande séance photo commence. Le jeu de couleur qui se pose sur la montagne est à couper le souffle. Le ciel se paraît de nuées psychédéliques turquoise, striées de filaments rose fluo, d’orangé ou encore d’argent. La montagne s’enflamme. Les couleurs changent au fil des secondes jusqu’à ce que la carte mémoire de l’appareil photo sature.

Ayers Rock 1    Ayers Rock 2  Ayers Rock 3

Une fois le spectacle terminé et les images plein la tête nous replions bagage pour nous poser au camping. Un ciel clair nous attend, les millions d’étoiles viennent compléter le spectacle. On prend chacune notre « swag » (sac de couchage australien) et notre oreiller, on cherche un endroit agréable, on se pose sur le sable rouge : la nuit va être bonne !

Jour 2

« Morning, time to get up, breakfast is ready ! » Ben nous réveille à 4h30 – horreur ! Il fait encore nuit et nous avons seulement dormi 2 heures. Nos nez sont froids et lorsqu’on sort de nos sacs de couchage on remarque tout de suite qu’il fait bien frais – sûrement à cause des six degrés ? On rassemble nos affaires et nous sautons sous la douche chaude, qu’est-ce que c’est agréable ! Pour le petit déjeuner tous les goûts sont pris en compte : céréales, fruits, Vegemite australien ou encore Nutella chaud. Bien réveillée et ayant repris des forces on se dirige vers un des Lookout les plus impressionnants avec vue sur Uluru et Kata Tjuta. Nous ne sommes pas les seules mais on comprend pourquoi! On est soudainement tout près du ciel, on se prend à sourire.

C’est tellement beau !

Sonnenaufgang 2          Sonnenaufgang - Australien

Peu de temps après, nous repartons à la découverte de Kata Tjuta. Kata Tjuta a été formé il y a environ 550 millions d’années avec l’Ayers Rock.
Malgré le peu d’heures de sommeil nous relaçons nos chaussures de randonnée. Il faut se motiver car ça vaut vraiment la peine ! Kata Tjuta » est un ensemble de 36 dômes de roche rouge, aussi appelé « valley of wind », qui s’étendent sur plus de 30km² et entre lesquels nous marchions avec le plus grand plaisir et observions l’environnement incroyable du désert australien. La faune y est également très présente: de nombreux animaux nous accompagne dans cette marche courageuse. On déjeune au bord du lac de Jardin d’Eden, au beau milieu de Kata Tjuta.
Après ces exercices matinaux nous avons eu le droit à un petit moment rafraichissant à l’ombre du minibus. Ben est vraiment un chef !

Kings Creek Station  - Australien Puis nous sommes allées à Kings Creek Station où nous avons passé le début de soirée dans la piscine et la soirée autour du feu de camp. Après un bon barbecue « à l’australienne », nous pouvons une fois de plus passer la nuit à “l’hôtel Million Star». Ici, même ceux qui ont un « toit » sur leurs têtes préfèrent dormir à la pleine lune.

Jour 3

Aujourd’hui nous n’avons pas non plus été épargnées. Ben nous réveille à nouveau après une courte nuit. Après une bonne douche et un petit déjeuner agréable on prend le minibus direction Kings Canyon. Aujourd’hui c’est entrainement de fitness gratuit pour nos fesses. Avis aux amateurs! Après ce qui nous semblait être 500 marches nous voilà en haut de la plate-forme pour un second lever de soleil magique. Pour la seconde fois consécutive on regarde cet astre de feu se lever sur la musique des déclenchements d’appareil photo.

Sonnenaufgang - Australien Kings Canyon

Toujours armées de nos chaussures de marche, on reprend l’aventure dans les gorges du canyon. Occasion parfaite si vous voulez renouveler votre photo de profil sur les réseaux sociaux. La vue est exceptionnelle. Nous avons passé un bon moment à la regarder silencieusement. Dame Nature sait bien s’y prendre pour nous donner le sourire !
Sur le chemin du retour nous faisons une courte pause le long de l’immense lac salé de la région d’Uluru, le Lac Amédée.

Lake Amadeus - Australien

En début de soirée, nous arrivons à Alice Springs. Nous ne sommes pas passés à côté de la légendaire photo à l’entrée de la ville.

Alice Springs - Australien
Après une douche rapide à l’auberge, nous nous dirigeons pour un dîner à 10 $ aux The Rock Bar dans le centre de Alice Springs. Ici, nous pouvons finir la soirée détendues devant une assiette de Burger-Frites et une bière à la main. Quelle journée!


Informations supplémentaires:

Encore un mot sur les repas pendant le tour: la nourriture est le « the top of the top » pour un Backpacker. C’est simplement parfait ! Des sandwiches, fruits, fromage sur des craquelins, barres granola en cas de petites faim, petit déjeuner avec tous les accompagnements, selon vos goûts, pain grillé ou pain frais, kangourou ou viande de chameau… Vraiment tout y est! Pour les personnes allergiques, végétariennes, les intolérants au lactose ou au gluten, ne vous inquiétez pas : tout est pris en considération lors de la réservation. Pour ce qui est de l’eau, il y en a toujours et à chaque fois en masse!

Pour les voyageurs qui souhaitent explorer le parc national eux-mêmes, nous vous conseillons ce site. Vous y trouverez de nombreux conseils qui sauront vous orienter.
(Version anglaise)

Les mouches de l’Outback: Les “Fly Pest» sont très familières dans la région de l’Uluru. Pendant notre séjour, les diptères étaient heureusement relativement supportables. Personne n’a du acheter de moustiquaire ou autres produits contre ces petites bestioles. Cependant si vous pensez en avoir besoin, nous vous recommandons eBay : vous en trouverez pour 2,50$ seulement !

Advertisements

Top 5 des bières dans le monde

Retour au menu ✈

Après de nombreuses visites, des longues balades qui n’a jamais rêvé de se poser dans une brasserie avec une bière à la main ?

Dans de nombreux pays la bière ou encore la binouze c’est un peu une religion, Nous vous proposons donc ici un top 5 un peu particulier.

Vous voilà parti pour un tour du monde de la bière !

  1. La bière la plus forte

La bière la plus forteAvec 67,5 degrés au compteur, la “Snake Venom” devient la bière la plus forte du monde. La brasserie écossaise Brewmeister de Lewis Shand et John McKenzie décroche ainsi la médaille d’or.

Suite aux réclamations des consommateurs les brasseurs ont décidé de repousser les limites, «la bière est très forte, mais a toujours un goût de bière » précisent les écossais.

Cette bière est commercialisée sur internet et est détaillée à 85 $ la bouteille de 275 ml. Pour plus d’information, consultez leur site.

Attention, l’abus d’alcool est dangereux pour la santé !

Lieu : Écosse

  1. La bière la plus insolite

La bière la plus insolite Bilk Lait Le Japon est à l’honneur, il faut dire qu’il n’y a pas pareils inventeurs en matière de bière. Vous avez déjà essayé de goûter à la Bilk, bière au lait ? (30% de lait quand même !)

C’est en ayant été confronté à un sérieux problème de surproduction laitière que l’ingénieux brasseur a eu l’idée de remplacer l’eau utilisée dans le brassage de la bière par du lait. Il aura tout de même fallut trouver le point d’équilibre lors du brassage étant donné que le lait bout plus vite que l’eau… pas facile !

On aurait aussi pu nommer cette rubrique, « la bière la plus douteuse ».

Lieux : Japon

  1. La bière la plus chère

La bière la plus chère - Nail Brewing’s Antartic Nail AleIl n’est pas courant de dépenser des miles et des cents pour une bouteille de vin, et qu’en est-il pour une bière ?

Nail Brewing’s Antartic Nail Ale est la bière la plus chère, il faut compter 800$ pour 250ml !! Créée pour la protection des animaux au profit d’une association australienne les bouteilles se vendent même aux enchères.

De la glace a été prélevée sur un iceberg, fondue en Tasmanie pour produire 30 bouteilles de cette bière. Dépêchez vous, c’est une édition limitée. A vos portes monnaie !

Mais, est-elle à la hauteur de son prix ?

Lieu : Australie

  1. La bière la plus vendue dans le monde

La bière la plus vendue dans le monde - Snow BeerSuprise ! C’est la bière chinoise, la Snow Beer, qui arrive en tête des ventes avec 50,8 millions de fûts. Pourtant inconnue des occidentaux c’est la mousse la plus populaire sur la planète.

Son goût? Une “amertume douce, un goût corsé, des notes aromatiques pouvant être attribuées au houblon importé de République tchèque”.

Celle-ci, on en est sûre… elle n’est pas consommée avec modération.

Lieux : Chine

  1. La meilleure bière du monde

La meilleure bière du monde - Trappist WestvleterenEt le meilleure pour la fin…

La Westvleteren,bière trappiste légendaire, élue deux fois meilleure bière au monde ! Extraordinaire apparemment!

Eh oui, la meilleure bière du monde est belge. Brassée à l’abbaye de Sint Sixtus et vendue une fois par semaine sur rendez-vous, elle est devenue mythique.

4800 hectolitres par an, difficile de le trouver… si vous avez l’occasion rendez-vous sur place, vous la trouverez (très) difficilement ailleurs !

Lieu : Belgique

Retour au menu ✈

Les 5 plus beaux paysages à travers le monde

Retour au menu ✈

5. Les Chutes du Niagara, Canada / États-unis

Les Chutes du Niagara, Canada / États-unisEn 5ème position les chutes les plus célèbres du monde. Situées à la frontière américano-canadienne, les Chutes du Niagara ont tout pour impressionner.

Les fleuves et lacs se déversent sur des hauteurs vertigineuses dans un fracas assourdissant. C’est un ensemble de trois chutes d’eau qui relie le lac Érié au lac Ontario : les « Chutes Américaines », le « Voile de la Mariée » et le « Fer à Cheval ».

À faire : le Maid of the Mist, ce bateau qui vous emmène au plus près des chutes. Les cormorans regardent le ballet incessant de ces bateaux curieux. Les promenades fluviales au pied des chutes, à quelques mètres seulement des trompes d’eau sont indispensables.
Plus impressionnant encore, si vous avez la chance de voir les chutes gelées.

Spectacle assuré!

4. Parc national Torres del Paine, Chili

 Parc national Torres del Paine, ChiliPassons désormais à l’un des joyaux chiliens, le parc national Torres del Paine, pour certain la 8ème merveille du monde. Situé entre la Cordillère des Andes et la steppe de Patagonie, au sud du Chili, le site bénéficie d’une nature particulièrement riche. La richesse de la faune et la flore l’a d’ailleurs fait connaître mondialement auprès des amateurs de randonné et de grands espaces.

La réserve naturelle regorge notamment de paysages à couper le souffle, contrastés entre montagnes, plaines, glaciers ou encore forêts.

 3. Uluru, Australie

Uluru, AustralieSitué dans le parc national d’Uluru-Kata-Tjuta, c’est un paysage des plus époustouflants que vous offre « Uluru », roi de l’outback, mont emblématique d’Australie. Tout de suite, on se dit : waouw !

Le Ayers Rock, pour sa version anglaise, est souvent décrit comme le monolithe le plus connu d’Australie (même si entre nous ce n’est pas un monolithe). Fortement recommander, découvrez les trésors de cette montagne sacrée – 10 kilomètres pour en faire le tour, n’oubliez pas de boire suffisamment!

Une activité culte, admirer Uluru tout au long de la journée pour y voir les diverses couleurs s’y poser.

Ainsi s’achève notre « chapitre rouge ».

2. Grand Canyon, USA (Colorado)

Grand Canyon, USA (Colorado)Majestueux et d’une beauté à couper le souffle, le Grand Canyon fait parti des paysages iconiques de l’Arizona. C’est certainement le parc le plus connu et le plus extraordinaire des États-Unis.

On parle d’une œuvre d’art taillé par le Colorado. Avec ses dimensions colossales, ses différentes states rocheuses, il se classe au patrimoine mondiale de l’UNESCO. Le Mather Point est le point de vue le plus fréquenté mais le plus spectaculaire reste sans doute The Abyss qui offre une vue du site quasiment à la verticale.

Autant vous dire qu’assister à un coucher de soleil là-bas est un spectacle pour le moins inoubliable…

1. Le glacier Perito Moreno, Argentine (Patagonie)

OLYMPUS DIGITAL CAMERAFaire un voyage en Argentine et ne pas visiter le glacier Perito Moreno c’est comme d’aller à Paris et ne pas visiter la Tour Eiffel. Pour être plus clair, c’est passer à côté d’une merveille que nous offre la nature. C’est le royaume des glaciers continentaux, des lacs et des bois. Une beauté spectaculaire où les glaces dominent la superficie du Parc.

A pied ou en bateau le site est très facile d’accès. Vous resterez des heures les yeux rivés sur cette masse de glace bleu turquoise géante en perpétuel mouvement.

Depuis le village de El Calafate, nous vous recommandons de faire un trek sur le glacier pour vous retrouver au cœur de cette masse glacière.

“Un coup de cœur”

Retour au menu ✈