To-Do ou Must-Do-List : Nos 50 coups de cœur à Berlin

Retour au menu ✈

Quand on reste longtemps dans la même ville, on a parfois le sentiment d’en avoir rapidement fait le tour. Heureusement, ce n’est pas le cas de toutes les villes et sûrement pas le cas de Berlin. Après avoir visité le Reichstag, la Fernsehturm ou encore la Porte de Brandebourg il était temps de s’attaquer à l’ambiance berlinoise, aux petits détails qui rendent la ville aussi cool, aussi agréable à vivre.

To-Do ou Must-Do-List : Nos 50 coups de cœur à Berlin - Allemagne

Voilà nos 50 coups de cœur, ceux qui nous ont fait adorer Berlin:

  1. Faire un barbecue dans l’ancien aéroport de Berlin-Tempelhof
  2. Prendre le S-Bahn entre Hackescher Markt et Friedrichstraße
  3. Parier sur le prix de votre bière au Berliner Republik
  4. Manger un énorme Schnitzel chez Max und Morritz
  5. Prendre un Döner chez Mustafa’s en rentrant de club
  6. Manger pour 1€ ou 2€ en participant aux VoKü
  7. Se balader dans le quartier turc de Neukölln
  8. Voir un film au Sputnik-Kino
  9. Jouer les aventuriers à travers le « Berlin abandonné »
  10. Manger une Currywurst chez Curry 36Manger une Currywurst chez Curry 36 - To-Do ou Must-Do-List : Nos 50 coups de cœur à Berlin
  11. Petit déjeuner et faire son marché au Markthalle Neun
  12. Regarder Tatort les dimanches soir au WG Bar de Wedding
  13. Faire son jogging dans Viktoriapark
  14. S’asseoir à une des tables du Kuchenkaiser sur la Oranienplatz à Kreuzberg
  15. Nagez dans un camion-citerne au Badeschiff
  16. Prendre une bière la tête à l’envers chez Madame Claude
  17. Marchander au Flohmarkt am Mauerpark
  18. Prendre un verre au Bikini Berlin et profiter de la splendide vue sur la capitale
  19. Enflammer la piste de dans du Club der Visionäre
  20. Jouer les Indiana Jones en découvrant les friches industrielles du quartier de Friedrichshain

    Jouer les Indiana Jones en découvrant les friches industrielles du quartier de Friedrichshain  To-Do ou Must-Do-List : Nos 50 coups de cœur à Berlin

  21. Jouer les touristes en s’offrant une balade en bateau sur la Spree
  22. Manger une merguez chez Michel à Kottbuser Tor
  23. Louer un vélo tandem le long du mur de Berlin
  24. Faire du shopping à Ku’damm
  25. Faire un « after » sous forme de brunch au Salon Schmück, à Kreuzberg
  26. Voire un match de football au Fanmeile
  27. Faire griller brochettes et saucisses au Mauer Park
  28. Jouer les antiquaires au Nowkolln Flowmarkt
  29. Manger des sushis au Cube à Kreuzberg
  30. Partir en Jamaïque le temps d’une soirée avec le YAAM Beach

    Partir en Jamaïque le temps d’une soirée avec le YAAM Beach - To-Do ou Must-Do-List : Nos 50 coups de cœur à Berlin

  31. Boire un cocktail au Kptn. A. Müller  
  32. Dîner, fêter et petit déjeuner au AM to PM à Hackescher Markt
  33. Récupérer les 8ct de « Pfand » d’une bouteille de bière
  34. Se baigner dans la Schlachtensee ou dans le Krumme Lanke
  35. Manger un burger de chez Bürgermeister
  36. Manger un morceau pas cher chez Gözleme à Neukölln
  37. Bruncher chez Tempo-Box à Friedrichshain
  38. Aller à l’Open-Air-Kino de Nomaden Kino ou de Lichtpark
  39. Boire une Berliner Kindl au bord de la Spree
  40. Fêter le début du week-end au Casiopea

    Fêter le début du week-end au Casiopea - Friedrichain - To-Do ou Must-Do-List : Nos 50 coups de cœur à Berlin

  41. Prendre une glace chez Eiscafé Fräulein Frost à Neukölln
  42. Manger les meilleures Flammkuchen de la capitale à Mittendrin
  43. Manger les meilleurs plats à base de pomme de terre au Kartoffelkiste, dans l’Europa Center
  44. Sortir sans montre à Stadtbad Wedding
  45. Passer une soirée au White Trash
  46. Une virée sous terre pour explorer les bunkers de la Seconde Guerre Mondiale enfouis sous la ville
  47. Vivre la nostalgie berlinoise dans un photomaton.
  48. Goûter au jarret de porc de chez Zur Rippe
  49. Faire parti des chanceux à pouvoir rentrer au Berghain  
  50. Manger un Bretzel sur Gendarmenmarkt

    N’hésitez pas à nous faire part de vos impressions,
    Bon courage!

    Manger un Bretzel sur Gendarmenmarkt - To-Do ou Must-Do-List : Nos 50 coups de cœur à Berlin
    Retour au menu ✈

La Mannschaft de très très près – Public Viewing

Retour au menu ✈

1:0, 2:0, 3:0, 4:0, 5:0… c’était incroyable! Après 30 minutes seulement, les brésiliens avaient encaissés plusieurs buts comme si le scenario était déjà écrit – tout simplement fantastique!

Nous avions la chance hier, d’être au Public Viewing dans deux villes d’Allemagne différentes pour célébrer la victoire écrasante de la Mannschaft et sa sélection en finale!

Cologne.

DSC_0878Cette fois ci nous avons essayé pour vous le Live Music Hall à Ehrenfeld et à vrai dire, nous en étions très satisfaites! L’ambiance était à son comble, sûrement grâce aux célèbres chansons que les supporters chantaient à tue-tête: « So ein Tag, so wunderschön wie heute », « Olé, olé, Super-Deutschland » ou encore « Einer geht noch ».

Un petit groupe de brésiliens était également présent mais il a discrètement quitté les lieux après les premières minutes de jeu, le match était apparemment déjà bouclé. Il suffisait de se jeter dans les bras de votre voisin pour manquer un but, pire encore aller aux toilettes et manquer 3 buts. On se demandait à chaque fois de quel replay il s’agissait. Le compteur continuait de tourner, c’était de la folie ! La ‘deutsche Mannschaft’ se replaçait au centre, on attendait le prochain but!

IMG-20140709-WA0006Le Live Music Hall était, pour une soirée pluvieuse, le lieu idéal. Plusieurs rangés de bancs ont été placé sur la piste de danse et à l’extérieure. Les supporters pouvaient regarder leur équipe favorite sur trois écrans géants différents. Après le match nous avons directement rejoint Venloer Straße/Gürtel où les klaxons des voitures célébraient la victoire.

Comme on dit « rien n’est parfait ». Deux points nous ont déçu : le personnel du Live Music Hall n’était pas très agréable et une Kölsch de 0,2l coûtait 2,60€ – bien trop cher !
À part ces petits malentendus, c’est un lieu que nous vous conseillons pour y boire une bière devant un match de foot. Une dernière chose: entrée gratuite.

Berlin.

Dans la capitale, nous pouvons vous assurer que l’ambiance était aussi « très chaude ». Le Fanmeile, derrière la Porte de Brandebourg était remplie, les supporters étaient venus par milliers pour cette demi-finale! « Allez, allez, allez, allez, allez, eine Straße, viele Bäume, ja das ist eine Allee ! » – la chanson grondait, les voix commençaient peu à peu à lâcher. Pour les supporters tête-en-l’air on trouvait des vendeurs dans les rues avec maquillage, drapeaux et aux articles aux couleurs de l’Allemagne (bien entendu !). Dans la Fanmeile même, les participants trouvaient de quoi se ressourcer: currywurst, frites, crêpes ou bière. Tout y était !

Capture d’écran 2014-07-10 à 13.44.05.png

Dans le Fanmeile, des écrans géants sont installés au devant des scènes vigoureusement animées durant la mi-temps. Les groupes de supporters brandissent leurs drapeaux et font claquer leurs bâtons gonflables.

Ici l’entrée est aussi gratuite ; manger et boire sur place reste en revanche relativement cher.

Le point négatif à relever ici est qu’il vous faudra rester debout pendant les 90 minutes de match et qu’en cas de temps capricieux il ne vous sera pas possible de vous mettre à l’abri.

Vous êtes prévenus, une fois sortie de l’évènement vous entendrez gronder les klaxons, musique à laquelle vous ne pourrez pas échapper. Le Fanmeile est accessible en bus ou en métro. N’oubliez pas que les bouteilles et les sprays type déo etc. sont interdits. Vos sacs seront fouillés à l’entrée.

« Finaaaaleeeee ohohohoh » – dimanche soir prochain, nous y retournerons : Allemagne contre l’Argentine ! D’abord nous devrons nous remette de cette soirée euphorique parce qu’il sera difficile de mettre 7-1 aux prochains adversaires. On souhaite bien évidemment bon courage à l ‘équipe allemande et à vous un bon match. Peut-être nous y verrons nous ?

Retour au menu ✈

Les Yankees à New York

800px-Drapeau_allemand.svg

Retour au menu ✈

En Europe c’est le football mais de l’autre côté de l’Atlantique la situation est tout autre. Ici c’est le baseball qui remporte les honneurs. Aller au moins une fois sur les gradins d’un stade new-yorkais est une expérience inédite, ne serait-ce que pour l’ambiance délirante qui y règne. Nous n’avons pas hésité une seconde et sommes parties assister à ce phénomène épique.

Commençons par le côté pratique de la chose. Pour accéder au Yankee Stadium qui se trouve dans le Bronx, la meilleure façon est de prendre le métro. C’est ce que nous avons fait. Les lignes à prendre sont les B, D et 4 jusqu’à 161st St./Yankee Stadium. Ne vous inquiétez pas, en cas d’hésitation il suffit de suivre les groupes de supporters avec leur t-shirts et casquettes. Une fois arrivée dans le Bronx, le Yankee Stadium est dans votre ligne de mire. Impossible de le rater.

Les Yankees à New York - Yankee Stadium

Avant de vous retrouver face au stade il vous faudra succomber à une rue parsemée de vendeurs de hot dog et autres sandwichs. C’est à ce moment que nous avons réalisé à quel point les caricaturistes européens sont réalistes concernant les américains. Sur ce point du moins !

Çà y est, nous y sommes. Bien organisées nous avions tout prévu. Il ne reste plus qu’à échanger nos vouchers dans l’un des nombreux guichets. Entre nous, ce n’était peut-être pas la meilleure des solutions que de réserver nos places via internet.

Bon plan : On retrouve dans la queue de la billetterie des habitués qui tentent de vous vendre des tickets « au black » et du coup à un prix très intéressant. Ils se font réprimander par les vigiles qui tournent autour du stade mais il vous suffira de sortir de la file d’attente pour profiter de l’offre. Pas d’inquiétude, vous ne risquez rien et vous pouvez en être certain, les tickets vendus sont des vrais. La preuve, un bon nombre de new yorkais fonctionne uniquement comme ceci.

Les Yankees à New York - Yankee StadiumQuoi qu’il en soit, l’aventure continue. On pénètre enfin dans l’antre du stade de baseball de New York, une véritable institution. Petite trotte sous les tribunes. On retrouve nos marchands de glaces, de sandwichs et de hot-dog, ils ne nous lâcheront décidément jamais !

Pour les gourmands : premier petit souvenir à ramener chez soit, votre glace à la vanille servie dans un casque baseball miniature, aux couleurs des Yankees. Charmant.

Après avoir surmonté ces odeurs avec détermination, nous voilà devant nos places respectives. Vu la hauteur des gradins il y a de quoi avoir le vertige. Impossible de distinguer la balle. C’est curieux. À notre grand malheur les places sont prises. On s’informe, on montre nos tickets et nous voilà reparties pour un tour.

Les Yankees à New York - Yankee stadiumOn a pas compris le problème mais nous voilà surclassées. On nous installe des chaises, un parasol : où sommes nous ? Nous n’en avons aucune idée, mais nous sommes bien mieux ici, nous voyons même la balle ! Le match peut commencer.

Le stade se remplit timidement. Pas la peine d’arriver trop tôt, comme pour un match de basket des Knicks au Madison Square Garden, les supporters n’arrivent qu’au dernier moment.

On a le droit à l’hymne américain avant le match. Étonnant pour un match entre deux équipes nationales. Chez nous l’hymne nationale se chante que durant les championnats européens ou internationaux. Le calme ne dure que quelques minutes. Impossible de rester en place, les spectateurs font des va-et-vient pour chercher de quoi se remplir l’estomac.

Les Yankees à New York - Yankee StadiumÀ la mi-temps on se lève, on pose la main sur le cœur pour entonner le God Save America en mémoire des soldats morts lors des campagnes actuelles en Irak et Afghanistan.

C’est à la pause que le spectacle est à son comble. On traîne des filets pour aplanir le terrain sur la célèbre chanson « YMCA » des Villages People. Tout d’un coup les filets tombent au sol, le personnel se transforme en danseur. On lit les lettres YMCA sur les bras. Superbe spectacle !

Le match reprend. Les temps morts s’enchainent, ça peut durer des heures. C’est Brandon, un supporter qui se rend à chaque match qui nous a expliqué : tant que le batteur n’a pas renvoyé la balle, rien ne se passe.

Ils ont sacrément le sens du spectacle ces américains !

Quand y aller ? D’avril à octobre.
Combien ça coûte ? À partir de 15 dollars.

Bon match !

 Retour au menu ✈

Les 5 cinémas les plus insolites de Berlin

Retour au menu ✈

1153565-charlie-chaplinVille de cinéma dès les années 1920, Berlin comptait jusqu’à près de 320 salles cette année là ! La capitale accueille aujourd’hui près de 300 productions chaque année, de nombreux studios de synchronisation, des centaines de sociétés de production et surtout les studios de la « Berliner Union Film ».

Autant vous dire que Berlin et son industrie internationale cinématographique jouent dans la cours des grands ! En un rapide coup de projecteur voici la liste des 5 cinémas les plus insolites de Berlin.

Action !

1. Nomaden Kino

Nomaden Kino Cinéma Berlin
« Der richtige Ort zum Film »

Voilà pour le top du top, un cinéma mouvant se déplaçant de scène en scène, de standbars en club. Chaque semaine vous pourrez assister à la projection d’un film en plein air.

Avec un tarif peu élevé (6€) et des conditions surréalistes, c’est pour vous la séance parfaite ! A vous maintenant de choisir le lieux: Suicide Circus, Kater Holzig, Wilde Renate… Le spectacle en vaut la peine!

Adresse : Warschauer Straße 83, 10243 Berlin

2. Lichtblick Kino

Lichtblick Kino Cinéma Berlin Allons maintenant dans la plus petite salle de cinéma de Berlin. Voilà une minuscule salle de projection accueillant quelques rangées de sièges en velours rouge dans laquelle vous vous retrouverez intimement dans une ambiance « compte de fées ». Les enthousiastes et plus férus de cinéma seront satisfaits des projections du Lichtblick Kino, il y en a pour tous les goûts et les films sont projetés dans leurs langues originales.

Si vous achetez votre ticket le samedi à minuit vous assisterez à une projection du film Casablanca avec Michael Curtiz. Tradition dans cette petite salle qui ne se perdra jamais !

Adresse: Kastanienallee 77, 10435 Berlin

3. Sputnik-Kino

Sputnik-Kino Cinéma Berlin Sachez que le Sputnik-Kino se mérite. Deux cours intérieures ainsi que cinq étages séparent la salle de projection du quartier de Kreuzberg. Sirotez une bière tout en profitant de la vue imprenable sur les toits de Kreuzberg. Libre à vous de prendre place dans l’une des salle de projection pour un petit film. Là vous serez surpris par les rangées de fauteuils en briques de la salle 1 ou encore par l’ensemble hétéroclite de fauteuils et canapés tous plus confortables les uns que les autres en salle 2.

Au Sputnik-Kino on ne programme pas de film « pop-corn », il doit y avoir quelque chose en plus ! Woody Allen et Pedro Almodovar y sont les chouchoux!

Adresse: Hasenheide 54, 10967 Berlin

4. Le Köpi

Le Köpi Cinéma BerlinLe Köpi c’est très certainement le cinéma le plus punk de la ville. Situé dans la cave d’un ancien squat légalisé en 1991 il vous séduira. Seul des films en version originale y sont diffusés mais attention, la programmation est pointue. On y retrouve deux films chaque semaine, le lundi et le jeudi.

Le Köpi présente bien d’autres avantages mais on retiendra avant tout qu’il est gratuit ! Comme quoi tout ne s’achète pas…

Adresse: Köpenicker Str. 137. 10179 Berlin

5. B-Ware

B-Ware Cinéma Berlin Pour une ambiance très berlinoise avec canapés, mobilier de recup et une atmosphère détendue rendez-vous au B-Ware. C’est le cinéma le plus multiplex de la ville. Il ne présente pourtant que d’une seule salle de projection mais dispose d’un café, d’un bar ainsi que d’une boutique de location de DVD. C’est un véritable rendez-vous entre amis, un bel endroit pour prendre un verre et se détendre.

Adresse: Gärtnerstraße 19, 10245 Berlin

Coupez !

Retour au menu ✈